top of page

 Vendredi 24 mai 2024 

21h00 - 22h00

Rolando Luna et Yaroldy Abreu

Photo Rolando Luna

 Jazz World 

Photo de Yaroldy Abreu

Après avoir joué avec les grandes figures de la musique cubaine comme le Buena Vista Social Club ou Omara Portuondo, Rolando Luba se consacre principalement à sa carrière solo depuis 3 ans. 

Que ce soit en piano solo, duo ou trio, il a obtenu de nombreux succès sur toutes les scènes où il s’est produit, que ce soit à Marciac, à L’Esprit du piano à Bordeaux, au San Francisco Jazz Festival ou au très réputé Piano aux Jacobins à Toulouse…
Après avoir obtenu la reconnaissance de ses pairs, il a le grand plaisir de récolter maintenant celle du public. 

Sa poésie, sa musicalité liées à sa virtuosité et à ses improvisations magnifiques en font un des pianistes le plus complets de sa génération. Il se produira pour cette soirée avec son compère de toujours, Yaroldy Abreu, considéré comme un des très grands percussionnistes afro-cubains actuels qui a accompagné de nombreuses artistes de premier plan comme Chucho Valdés, Buika et bien d’autres. Le répertoire de ce concert s’organisera autour des musiques cubaines bien entendu, mais avec quelques échappées vers du classique ou de la pop revisité. Un éclectisme musical dont se délecte Rolando et qui réunit tous les publics. Quand on sait qu’il n’a démarré le piano qu’à 15 ans !!

Photo de Joe Yorke en noir et blanc

Joe Yorke

22h30 - 23h30

 Dub & Reggae 

Séduit par les productions reggae et punk qui lui arrivent alors aux oreilles dès son adolescence, il se plonge dans ces deux styles, se met à la guitare et joue ses morceaux préférés dans les rues de Wigan et Manchester. Quelques années plus tard, en 2006, il découvre la scène soundsystem UK grandeur nature lors d'un pèlerinage à Notting Hill. Cette première escapade au Carnaval le marque à tout jamais et confirme son envie de rejoindre le mouvement.

Alors qu'il approche de ses vingt ans, Joe Yorke s'installe à Manchester et s'investit sans retenue dans le milieu dub et reggae.

Il joue pour le «Black Star Dub Collective» et participent à des jam sessions du côté de Hulme. Il s’y fait la main en y côtoyant les plus talentueux musiciens locaux de la communauté reggae, incluant certains anciens de la mythique Alpha Boy's School Jamaïcaine. En parallèle, Joe prend part au projet Conscious Youth Soundsystem et assiste à de nombreuses dances, notamment celles des Nucleus Roots auprès de qui il tire de multiples enseignements. Le live d'un côté, le soundsystem de l'autre : Joe Yorke a très tôt embrassé la scène reggae dans son ensemble sans pour autant se laisser contraindre par ses codes. Portée par son timbre de voix remarquable, sa musique repose sur de solides bases roots, rocksteady et dub Jamaïcain. Mais ses influences se trouvent aussi bien dans la soul, la northern soul, la folk, le dub techno que dans la musique concrète. Aujourd'hui établi à Bristol et à la tête du son propre label Rhythm Steady, Joe agite la reggae sphère internationale avec ses prestations live à couper le souffle.

 Samedi 25 mai 2024 

lapin.png
gugus-machin.png

Spectacle enfant

16h00 - 19h00

Spectacle surprise !

Chlorine Free feat Soweto Kinch

chlorine-free-soweto-kinch.jpg

 Jazz /  Funk 

À la croisée des grandes heures du jazz-funk (Hancock, CTI…) et de l’électro made in Ninja Tune ou Mo’Wax (Squarepusher, Dj Shadow)… : Chlorine Free construit une fusion autour du jazz, du funk, de l’électro et du hip-hop. Fil rouge de la trajectoire de ce collectif, la tradition du « featuring » (cf l’album Hip Hop Boutique - 2020) prend toute sa mesure ici avec la présence de Mike Ladd sur scène et de Soweto Kinch. Immanquable(s).

 

« Un jazz-funk contemporain sans œillères qui mêle broken beat, hip-hop et électro au service d'un groove jubilatoire » - FIP

20h00 - 21h00

21h30 - 22h30

Cherise

cherise.jpg

 R’n’B / Soul 

CHERISE est audacieuse et un brin punk. 


Elle a été nommée par le magazine Clash comme « l'une des femmes qui placent la barre plus haut de la soul et du Jazz au Royaume-Uni ». Baignée dans la scène Jazz britannique depuis de nombreuses années, elle a nourri sa musicalité au côté des légendaires producteurs de talents: Tomorrow's Warriors. 


Certains la connaissaient déjà comme chanteuse de jazz irréprochable, désormais c’est une “new black soul” qu’elle défend sur scène.

Le carrefour d’où Cherise chante ses compositions se trouve entre le R’n’B, le funk, le jazz et la soul pure. 

Elle avait déjà fait succomber la critique avec son EP Paradise en 2020… En juillet 2023, elle célèbre son héritage caribéen avec Calling, un disque de douze titres en hommage à ses grands-parents. La chanteuse débute souvent ses compositions en improvisant des lignes de basses. Elle les chantonne. Et si elle devait décrire sa musique, elle se contenterait d’une couleur. Un bleu ciel. Le bleu des rivières. Le favori de sa grand-mère qui apparaît désormais un peu partout, et surtout sur ses guitares. Tout au long de l'album, Cherise tisse une collection d'explorations émouvantes sur les thèmes de la famille, de l'amour. « L’album Calling est un retour vers ce que je suis profondément, vers ce que j'ai toujours voulu être : une chanteuse de soul". CHERISE a collaboré avec des artistes tels que Steam Down, Rueban James, Omar et Nubiyan Twist. En 2021, Gregory Porter l'a invitée à chanter à ses côtés pour une tournée mondiale. En 2022, elle a également été choisie pour faire la première partie de Michael Kiwanuka à L'Olympia de Paris et de Jamie Callum pour sa tournée européenne. Cet été, Cherise ouvrira la scène principale du festival Cross the Tracks et se produira au Love Supreme (Royaume-Uni) et au Elbjazz Festival à Hambourg.

House party avec Emile Londonien

23h00 - 24h00

soucoupe-+-gugus.png
Photo du trio Emile Londonien

 Electro-jazz 

Issu de la scène strasbourgeoise et du collectif Omezis qui regroupe une vingtaine d’artistes, musiciens, Dj’s, vidéastes, Emile Londonien s’imprègne de la scène jazz anglaise de ces quinze dernières années pour en proposer une version personnelle. Formés au Conservatoire de Strasbourg, les trois musiciens se rencontrent lors des soirées thématiques organisées par le collectif Omezis, co-fondé par le batteur Matthieu Drago. S’ensuit en 2020 une session studio rendant hommage à la scène anglaise. Le nom d’Emile Londonien, double clin d’oeil à leurs influences UK et à un fameux saxophoniste français, jaillit
spontanément.

Régulièrement playlistées sur la BBC, leurs premières productions trouvent un écho enthousiaste et les éloges se mettent à pleuvoir, à commencer par ceux de l’influent dj et producteur Gilles Peter-son himself qui voit en eux des héritiers : « I saw these guys recently live. They are a sort of celebration of the last 10-15 years UK jazz scene (…) It’s a crossroads place ». Encore inconnu quelques mois auparavant, le groupe se produit au Worldwide Festival de Sète, au Montreux Jazz Festival à l’été 2021 et au Nancy Jazz Pulsations, confirmant sur scène tout le bien qu’on pouvait penser d’eux à l’écoute. Influencé par Yussef Kamaal, The Comet Is Co-ming, Atjazz, SunRa, mais aussi Ornette Coleman ou Thelonious Monk et par les scènes, Broken Beat, Jazz, House, Hip Hop, Emile Londonien incarne ainsi à merveille cette « next gen » du jazz français aux cotés de Léon Phal, dont ils sont proches. Débarrassée des étiquettes, elle mixe sans complexe la tradition et les musiques actuelles avec le dancefloor pour mètre étalon. Après la parution d’un EP 5 titres en septembre 2022 (« Jazz Contenders »), et d’un premier album très remarqué en février 2023 (« Legacy »), le groupe prépare la sortie de son prochain projet pour mars 2024.

bottom of page